Footing ce 19 juin 2017 aux aurores .

Parti à 5h30 ,deux heures progression en altitude.Footing matinal dans les forêts de Saint André au bord limite sud est du parc de la Vanoise .Le soleil pointe à peine entre les montagnes qui culminent à 3500m environ.il est 6h30′ quand le soleil illumine cette végétation de hautes montagnes situées à plus de 2000m d’altitude. Les couleurs et les odeurs sont si généreuses, je suis en admiration tant je suis émerveillé.Passé ces émotions, il faut redescendre dans la vallée sans se blesser les rochers glissants, les branches cassées de cet hiver,les arbres déracinés, les fruits des sapins qui glissent sous les chaussures.Le regard doit constamment être porté sur les sentiers entre deux et trois mètres au devant de soi,en lançant par intervalles irréguliers quand le profil nous le permet, un regard plus éloigné 50 ou 100 mètres pour observer si rien ne gène notre progression .A la moindre négligence c’est la chute .Tous les coureurs de trails connaissent cela .

unnamed.jpga17

Le Mont Genièvre :Une seule ferme,celle de la maison de la famille Fey Emile le grand père maternel d’Yvonne et Gisèle Gagnaire .Vous remarquez que cette grande ferme  bâtie à flanc de rocher avec une seule pente sur le toit,cette technique permettait aux avalanches de rouler sur le toit en détruisant au minimun l’habitat, car cet emplacement était un couloir propice aux avalanches .Aujourd’hui cette maison appartient à des cousins habitant la commune du Freney .C’est au début du siècle que cette famille Fey éleva ici ces 12 enfants , le père faisait le pain une fois par semaine pour tout son petit monde .La famille était entièrement autonome,les champs produisaient les légumes,blé,pommes de terre,le potager,quelques vaches,des cochons,des moutons,des chèvres, des poules et des lapins. Ils descendaient à Modane uniquement pour acheter du sel et du sucre et quelques produits de première nécessité .Une fois l’an à la grande foire annuelle ou ils allaient vendre leurs veaux et quelques poules et lapins, cette bien modeste recette annuelle leur permettait d’acheter des vêtements pantalons,chaussures, aiguilles et fil à repriser . { Propos et commentaires  recueilli par les petits enfants de 88 ans Gisèle et Yvonne Gagnaire habitantes de Saint André et par Monsieur et Madame Poilane Francis,native du village 90 ans en 2017,demeurant 43 chemin des pierres 73500 Saint André }

unnamed.jpga13

unnamed.jpga16

unnamed.jpga15

unnamed.jpga1

unnamed.jpga2

unnamed.jpga3

unnamed.jpga4

unnamed.jpga5

unnamed.jpga6

unnamed.jpga7

unnamed.jpga8

unnamed.jpga11

unnamed.jpga12

Un refuge de chasseurs ou plus sûrement de garde chasse .

unnamed.jpga14

unnamed.jpga10

Votre serviteur aux pieds solides .

Fête Dieu à Aussois le 18 juin 2017, en Maurienne Savoie France

Procession de la fête Dieu , qui perdure depuis le XIIIeme siècle ici en Maurienne.

unnamed.jpg1

La mairie d’Aussois .

unnamed.jpg22

unnamed.jpg6

Le porche d’église du XIIIeme siècle et son monument aux morts accolé .

unnamed.jpg15

« Nos pères nous ont raconté ton oeuvre au long des âges …Tu viens encore nous visiter et sauver ton ouvrage … »

unnamed.jpg26

« Tu prends la tête du troupeau comme un pasteur fidèle , et tu le guides vers les eaux de la vie éternelle . »

unnamed.jpg23

unnamed.jpg24

unnamed.jpgaa

unnamed

unnamed.jpg25

unnamed.jpg27

unnamed.jpg19

unnamed.jpg20

unnamed.jpg21

unnamed.jpg14

Les coiffes des savoyardes et leurs étoles décorées et brodées à la main par leurs mères .

unnamed.jpg17

Les grenadiers de l’Empire .

unnamed.jpg18

Les femmes en tenue d’époque vont réciter les psaumes à chaque arrêt du Dais à baldaquin et du prêtre portant le Saint sacrement .

unnamed.jpg8

unnamed.jpg7

La chapelle de la Salette . »C’est toi le Dieu qui nous a faits , qui nous a pétrit de la terre .Ton amour nous a façonnés,tirés du ventre de la terre.Tu as mis en nous ton Esprit,nous tenons debout sur la terre. »

unnamed.jpg16

Car la merveille est sous nos yeux, aux chemins de la terre.Nous avons vu les pas d’un  Dieu partageant nos misères .

unnamed.jpg3

Le Commandant donne ces instructions à son grognard ,devant l’entrée de l’église construire en l’an 1530 .

unnamed.jpgcc

La chapelle Saint Nicolas . »La terre nous donne le pain,le vin qui réjouit notre coeur.Tu fais germer le grain semé,en temps voulu,les fruits murissent,.Tu rassasies tous les vivants,les hommes travaillent pour vivre . »

unnamed.jpg9

Chaque fontaine un chapelet est récité

unnamed.jpgbb

Chaque porte cochère est fleurie et décorée .

unnamed.jpg12

Saint André , le chalet de la Cou 1730m d’altitude  propriété famille Pasquali .

unnamed.jpg10

Tous les savoyards savent travailler le bois .

unnamed.jpg2

Le lac de Saint Alban d’Hurtières .

Aussois_hivers_2014

Vue sur le village d’Aussois sous la neige 640 habitants perché entre 1120m et 3600m les sommets, situé à 8km de Modane – février 2016  Savoie, France.

 

 

 

Ours noir,Ursus americanus dans les Appalaches .

1024px-Schwarzbär-Omega_Park

Histoire vécue par ma famille mercredi 14 juin 2017 sur le chemin des Appalaches .Nous sommes au nord de southfields, new york. nous nous rapprochons de fingerboard shelter; m’a laissée ma fille comme dernier message.

19059688_1490819890980362_714694017442395396_n

My daughter says about me that I am « hardcore ». Should I be proud??😒 Last summer we spent 2 months on the AT, we saw 2 moose, some salamanders and water snakes… This week on the trail, we already walked by 1 copperhead and 2 rattlesnakes (1 was as close as 2ft from Patrice).😱We spent last night fighting for our food with a black bear. The bear was fearless of people and quite aggressive. She came back 3x in the night to get our bags (hung 18ft high in the tree – PCT style). Sleepless night!

19059919_1490811500981201_4908737847126199717_n

The bear came several times this past month and got most of the foodbags from the hikers at the Fingerboard shelter. A serious problem for the Harriman State Park.

Map_black_bear_1

L’ours noir (Ursus americanus), aussi appelé baribal, est l’ours le plus commun en Amérique du Nord. Il se rencontre dans une aire géographique qui s’étend du nord du Canada et de l’Alaska au nord du Mexique, et des côtes atlantiques aux côtes pacifiques de l’Amérique du Nord. Il est présent dans un bon nombre d’États américains et dans toutes les provinces canadiennes. Il préfère les forêts et les montagnes où il trouve sa nourriture et peut se cacher. La population d’ours noirs était sans doute de deux millions d’individus autrefois. Aujourd’hui, l’on estime qu’il existe entre 500 000 et 750 000 ours noirs sur ce continent. Longtemps chassé pour sa fourrure, il subit aujourd’hui la réduction de son milieu naturel par l’Homme.

Plus petit que l’Ours brun et l’Ours blanc, cet animal présente une couleur de fourrure plus ou moins foncée selon les régions allant du noir au blanc (la fourrure blanche est provoquée par un caractère récessif), en passant par le rougeâtre et le gris argenté. On le nomme donc à tort « ours noir ». 16 sous-espèces, dont certaines menacées, sont reconnues. L’Ours noir n’hiberne pas au sens strict, mais passe l’hiver dans un état de somnolence en vivant sur ses réserves de graisses accumulées pendant l’automne. Il est omnivore, même si son régime alimentaire est dominé par les végétaux. Contrairement aux idées reçues, l’Ours noir est un bon nageur et il grimpe facilement aux arbres pour échapper à un danger.

Caractéristiques physiques

L’Ours noir mesure généralement entre 140 et 200 cm de longueur. Sa taille au garrot est comprise entre 100 et 120 cm.

L’Ours noir est plus petit que l’Ours polaire et l’Ours brun. Sa masse dépend de l’âge, du sexe de l’animal et de la saison : en automne, l’Ours noir grossit et fait des réserves de graisse afin de passer l’hiver. Les femelles pèsent entre 40 kg et 180 kg (moyenne de 70-80 kg), alors que les mâles font entre 115 et 275 kg (moyenne de 120 kg). Un mâle de 400 kg a été trouvé dans le comté de Craven en Caroline du Nord.

La couleur du pelage varie du noir au blanc, en passant par de nombreuses nuances : chocolat, brun, cannelle, blond sont des couleurs plus fréquentes dans les forêts de l’ouest américain et du Canada que dans les régions de l’est. Au sud de l’Alaska et en Colombie-Britannique vit l’Ours Kermode appelé aussi spirit bear, une sous-espèce d’Ours noir dont la fourrure est d’un ton blanc crème. Des ours d’un gris bleuté occupent la baie des Glaciers en Alaska. Tous ces animaux appartiennent bien à l’espèce de l’Ours noir américain. Les albinos sont très rares. Certains individus portent une ou plusieurs taches blanches sur le cou ou sur la poitrine. L’Ours noir mue et son épaisse fourrure le protège contre les piqûres des insectes et contre les rigueurs de l’hiver.

American_Black_Bear_close-up

L’Ours noir possède un museau brun

Les ours noirs sont capables de se tenir debout et de marcher sur leurs pattes arrières : celles-ci sont légèrement plus longues (13 à 18 cm) que les pattes avant. Chaque patte est dotée de cinq doigts avec des griffes non rétractiles utilisées pour déchirer, creuser, gratter le sol et grimper aux arbres. Un coup d’une patte avant suffit à tuer un cerf adulte.

L’Ours noir possède de petits yeux généralement de couleur noir, des oreilles arrondies, un long museau pointu de couleur brune, des naseaux allongés et une queue relativement courte (8-14 cm). Ses yeux sont marrons. Sa vision n’est pas particulièrement bonne mais les expériences montrent qu’elle lui permet de distinguer les couleurs. En revanche, son ouïe et son odorat sont très développés ; sa langue agile et ses lèvres mobiles lui permettent de manger de petites baies et des fourmis. Enfin, son profil facial droit et son museau pointu le différencient du Grizzli qui vit aussi en Amérique du Nord. L’Ours noir est en outre plus petit et ne possède pas de bosse entre les épaules.

Répartition et habitat

800px-Black_bear_large

L’Ours noir occupe un espace compris entre les régions septentrionales de l’Alaska et le Mexique. Il se rencontre du littoral de l’Atlantique aux côtes du Pacifique. Même s’il préfère les forêts et les zones plantées d’arbustes, il peut s’adapter à des climats et des milieux naturels très variés : il fréquente aussi bien les marécages et les forêts pinifères subtropicales du sud-est des États-Unis (Louisiane, Alabama, Floride, etc.) que les hautes montagnes du sud-ouest, entre 900 et 3 000 mètres d’altitude ou encore la toundra du Labrador. Il habite aussi dans les forêts mixtes du sud-est du Canada et du nord-est des États-Unis, mais également dans le sud des montagnes Appalaches. L’ours noir est également trouvé partout des habitats convenables à l’ouest. Ces habitats comprennent souvent les zones arides chapparal montagnes couvertes en Californie du Sud, les forêts tempérées de l’Oregon et de Washington, sur toute la longueur des montagnes Rocheuses, et même des parties du désert de Sonora. Il est en revanche quasiment absent des zones arides du continent nord-américain.

L’hiver passé, l’Ours noir quitte son abri et se met en quête de nourriture à des altitudes moyennes et dans les vallées exposées au soleil. À mesure que l’été approche, il regagne des altitudes plus élevées. La forêt constitue un milieu favorable pour l’Ours noir qui peut s’y cacher et se protéger du soleil.

Comportement

1280px-Ursus_americanus_PO_05

L’ours est capable de nager

Malgré leur taille et leur masse, les ours noirs sont étonnamment agiles dans leurs mouvements. Ils se déplacent en fonction des saisons pour rechercher leur nourriture. Ils grimpent facilement aux arbres pour échapper au danger, grâce à leurs muscles dorsaux puissants et à leurs griffes. Ils peuvent courir jusqu’à 55 km/h. L’ours est un animal plantigrade, c’est-à-dire qu’il marche en posant entièrement la plante des pieds sur le sol. Il utilise la démarche à l’amble. Il est en outre un excellent nageur et est capable de traverser un lac pour rejoindre une île.

L’Ours noir est la plupart du temps un animal solitaire sauf pendant la période de rut et dans la relation qu’entretient la mère avec ses oursons. Les ours peuvent se rassembler occasionnellement dans les zones d’abondance alimentaire. Ils sortent généralement le jour, sauf dans les secteurs où il y a beaucoup d’hommes : ils préfèrent alors la nuit pour les éviter. Contrairement aux idées reçues, les attaques d’ours noirs contre les hommes sont rares : moins de 36 attaques mortelles ont été recensées tout au long du XXe siècle. Si la femelle grizzly n’hésite pas à défendre ses petits, l’ourse noire ne s’en prend pas aux hommes pour protéger sa progéniture.

Les mâles griffent les arbres pour communiquer pendant la saison de l’accouplement et peut-être pour marquer leurs territoires. Ils utilisent également leurs odeurs. Ces territoires varient entre 20 et 100 km et couvrent ceux de plusieurs femelles. En cas de menace, les ourses poussent des plaintes ; les oursons émettent des cris ressemblant à des pleurs lorsqu’ils ont peur. Les adultes claquent des dents lorsqu’ils sont effrayés. L’Ours noir communique également par des expressions faciales et des positions particulières. Lorsqu’il se dresse sur ses pattes arrières, c’est pour flairer un danger, une odeur intrigante ou avoir un meilleur point de vue.

Les ours noirs figurent parmi les mammifères les plus intelligents : ils sont souvent dressés pour réaliser des numéros de cirque. Leur cerveau est relativement gros comparé à la taille de leur corps.

Les ours noirs passent l’hiver dans un état de somnolence : cela signifie qu’ils peuvent réagir à une attaque d’un autre animal. Lorsque les jours diminuent, ils sécrètent une hormone qui agit comme un somnifère. Leur rythme cardiaque passe alors de 50 à 10 pulsations par minute. La température du corps diminue légèrement (moins de 31 °C, soit 6,8 °C en dessous de la température corporelle d’été) car leur masse est imposante (ils perdent donc moins facilement leur chaleur que les petits mammifères qui hibernent). Ils passent tout l’hiver sans manger, ni boire, ni uriner, ni déféquer et ressortent au printemps. Cet état de dormance dure de quatre à sept mois entre octobre et mai. Cette durée varie en fonction du climat : plus l’hiver est long, plus la période de somnolence se prolonge. Aussi, celle-ci n’existe pas dans les régions du sud sauf pour les ourses enceintes. Un ours noir peut perdre jusqu’à 30 % de sa masse pendant l’hiver.

Régime alimentaire

Les ours noirs sont omnivores : les végétaux représentent 75 % de leur alimentation. Ils mangent des graminées, des herbes, des fruits (noisettes, baies, pignons, fruits d’églantiers, pommes …), des glands et des faînes.

1024px-Juvenile_American_black_bear_at_Old_Rag_mountain

Un jeune ours noir, indépendant de sa mère, dans le parc national de Shenandoah.

Au Parc Oméga, Québec, Canada

Les femelles atteignent leur maturité sexuelle entre 2 et 9 ans contre 3 ou 4 ans pour les mâles. L’ours noir mène une vie essentiellement solitaire, sauf pour le lien étroit qui unit la femelle à ses petits et durant l’accouplement qui a lieu à l’époque du rut, soit en juin ou au début de juillet. Alors que le mâle continue de grandir jusqu’à l’âge de sept ans, la femelle cesse de se développer plus tôt. Les ours noirs s’accouplent tous les deux ou trois ans environ au cours des mois de mai et juin, et jusqu’en août dans les forêts de feuillus de l’est.

La gestation dure généralement 6 ou 7 mois. Le développement de l’embryon commence dix semaines après l’accouplement : cette implantation différée, qui est commune chez toutes les espèces d’ours, permet d’éviter les naissances en automne. L’embryon arrête de croître quelques jours après la fertilisation et s’implante dans l’utérus uniquement au début de la période d’hibernation, les premiers jours de novembre. À la fin de l’été et en automne, la femelle de l’ours noir mange tout ce qui lui tombe sous la dent pour prendre le plus de poids possible. Si elle pèse au moins 70 kg quand elle s’installe dans sa tanière, il y a de bonnes chances que les embryons s’implantent et que la gestation se poursuive.

Les oursons naissent de la fin novembre à février, donc de 5 à 8 mois après l’accouplement qui se fait entre le mois de mai et de juin, dans la tanière. Chaque portée compte en moyenne un ou deux oursons et jusqu’à 6 dans l’est des États-Unis. Seules les femelles en très bonne santé donneront toutefois naissance à plus de trois oursons. La quantité de nourriture présente dans l’habitat déterminera donc essentiellement la probabilité de mise bas et la grosseur des portées. Ils pèsent chacun entre 200 à 450 grammes, en moyenne 350 grammes. Comparativement à d’autres mammifères, cette masse est très faible par rapport aux 70 kg de la mère. Les petits mesurent 15 à 20 cm à la naissance. Les petits viennent au jour sans poils, avec les yeux bleus et sont aveugles. Ils sont nourris au lait maternel et tenus propres dans la tanière pendant l’hiver. Les femelles allaitent en position assise.

Lorsqu’ils sortent de la tanière au printemps, les jeunes pèsent entre 2 et 5 kg ; ils sont sevrés au bout de 6 à 8 mois. À un an, ils pèsent entre 13 et 27 kg, mais guère plus à deux ans. Normalement, 80 % des oursons se rendront à maturité, contre 30 % seulement dans le cas de ceux qui perdent leur mère durant leur premier été. Ils ne quittent leur mère qu’à l’âge de 16 ou 17 mois, parfois 29 mois. Leur survie dépend de l’aptitude de la mère à leur enseigner à chasser et à trouver un repaire. La mère apprend à ses oursons à grimper aux arbres pour échapper aux prédateurs. Elle s’occupe aussi de la tanière qui permet de passer l’hiver. Il faut beaucoup d’énergie pour allaiter et élever des oursons, et les femelles en mauvaise santé pourraient être incapables de se reproduire.

Les mâles vivent à l’écart et parcourent des territoires de 50 à 150 km2, englobant ceux où vivent les femelles ; ils ne participent pas à l’éducation des oursons.

Menaces et conservation

1024px-Bearskin.cenotaph.london.arp

Garde britannique

Avant l’arrivée des Européens, les Amérindiens chassaient l’ours pendant l’hiver, profitant de la période de dormance. L’animal leur fournissait de la viande, de la graisse et de la fourrure. Les guerriers portaient des colliers de griffes autour de leur cou ; par superstition, ils ne prononçaient jamais son nom et le chasseur devait demander pardon avant de tuer un ours. L’art amérindien représentait cet animal vénéré sur les totems. Au cours de certaines cérémonies, ils pratiquaient la danse de l’ours. À la fin du XVIIe siècle, la Compagnie de la Baie d’Hudson encourageait les Amérindiens à faire le commerce des fourrures d’ours : ils échangeaient des couvertures de laine contre des peaux d’ours noirs. L’Ours noir fut également chassé pour confectionner les célèbres chapeaux de la garde britannique et de certains régiments de l’armée canadienne et de l’armée britannique. L’utilisation de la fourrure des ours pour ces couvre-chef, des animaux tués dans des collisions avec des automobiles ou des prises de chasse, est critiquée par des associations de protection des animaux comme PETA. Des essais de chapeaux en fourrure synthétique ont été réalisés. Enfin, les pattes et la bile du plantigrade sont aujourd’hui encore très recherchées en Asie : un gramme de bile, utilisée dans la pharmacopée chinoise, coûte 155 dollars.

Prédateurs et mortalité

Dans la nature, l’espérance de vie moyenne du mammifère est d’environ 10 ans ; il peut parfois vivre jusqu’à 30 ans. Aujourd’hui, on estime entre 500 000 et 750 000 le nombre d’ours noirs sur le continent américain. Leur faible fécondité et leur maturité sexuelle tardive constituent des menaces à la survie de l’espèce.

Les principales causes de mortalité sont les collisions avec les automobiles, sur des routes qui sont une cause de fragmentation forestière. La chasse, également facilitée par les routes est une autre source de mortalité.
Les oursons meurent parfois sous-alimentés, ou d’une chute depuis un arbre. Ils constituent des proies pour les prédateurs tels que le loup, le puma, le lynx, le coyote, l’Ours brun et les autres ours noirs, notamment les mâles en manque de nourriture. Les jeunes séparés accidentellement de leur mère meurent rapidement.

Les ours noirs continuent d’être chassés pour finir comme trophée, descente de lit mais aussi pour leur viande, au Canada et en Alaska. Environ 30 000 ours noirs par an sont tués dans toute l’Amérique du Nord, mais cette chasse est très réglementée. Les principaux parasites de l’Ours noir sont le ténia, l’ascaris et les vers du genre trichinella. Ils peuvent également souffrir de tuberculose, d’arthrite et de broncho-pneumonie.

Les populations de l’ouest des États-Unis sont encore nombreuses alors que celles de l’est du pays ont tendance à se réduire dangereusement. Ces dernières vivent essentiellement dans les montagnes, les forêts ainsi que dans les parcs nationaux et les réserves naturelles. Les régions à l’est du Mississippi sont en effet les plus anthropisées alors que de larges zones des Montagnes Rocheuses des hauts plateaux et du Grand Bassin demeurent sauvages. L’animal est absent de onze États sur 50 dont Hawaii, les deux Dakota, les États très urbanisés comme le Maryland ou le Delaware, et plusieurs États du centre-est dans lesquels montagnes et forêts sont inexistantes.

Ensuite, la situation de l’ours noir varie selon les sous-espèces et les régions. Ainsi, l’ours noir de Floride (Ursus americanus floridanus) est classé comme espèce menacée. Une étude menée en Californie en 1998 évalue entre 17 000 et 23 000 le nombre d’ours noirs dans cet État du sud-ouest des États-Unis. Cette population est actuellement stable, voire en très légère progression.

Dans le parc national de Yosemite en Californie, la population des ours noirs est estimée entre 10 000 et 25 000 individus. Les rangers en dénombrent une quinzaine dans la vallée de Yosemite, c’est-à-dire le secteur le plus fréquenté par les touristes. L’Ours noir s’adapte facilement à la présence des hommes et ne néglige pas leur nourriture. Il peut alors pénétrer dans les campings et dans les véhicules stationnés sur les parkings. Autrefois, les ours étaient nourris par les hommes, ce qui provoqua des attaques et de nombreux blessés. Aujourd’hui, de nombreux panneaux d’information et des messages de prévention déconseillent de nourrir les animaux sauvages, en particulier les plantigrades. Les poubelles du parc ont été consolidées et fermées hermétiquement ; des box ont été aménagés dans les campings pour entreposer la nourriture. Les incidents sont en baisse, pourtant deux à trois ours agressifs doivent être abattus chaque année dans le Yosemite.

Dans un autre parc national américain, au Yellowstone, on nourrissait aussi les ours, ce qui constituait une attraction appréciée des touristes. Aujourd’hui, le parc a abandonné cette habitude. On compte actuellement 10 000 ours noirs au Yellowstone.

À l’est des États-Unis, il y a une population de 400 à 600 ours noirs dans le Parc national des Great Smoky Mountains. C’est au cours des années pauvres en faînes que les incidents avec les visiteurs se sont multipliés. Dans cette région, l’Ours noir subit la concurrence d’espèces invasives telles que le Sanglier d’Europe, qui est un important consommateur de glands. Les rangers endorment les ours mâles les plus dangereux et les déplacent vers des secteurs sauvages.

Dans le New Hampshire, le naturaliste Ken Killian a ouvert un établissement qui recueille et soigne les ours noirs blessés ou les oursons égarés. Une expérience similaire est menée dans le Minnesota où 3 000 ours noirs vivent dans la Superior National Forest.

Des corridors biologiques et des écoducs ont été aménagés pour l’Ours noir de Floride pour empêcher son extinction.

L’Ours noir américain est protégé par la loi dans plusieurs États américains du Sud comme la Louisiane, le Mississippi ou le Texas. Tuer illégalement un ours noir est puni par une importante amende et une peine de prison.

Classification et sous-espèces

1024px-BlackBear2

Ours noir en Louisiane

Spiritbear

L’Ours Kermode n’est pas un albinos mais une sous-espèce très claire d’Ours noir

Nom commun

En anglais, l’Ours noir est couramment appelé American Black Bear, Black bear ou encore Cinnamon Bear (cinnamon signifie « cannelle ») pour les animaux de coloration brun-roux. Il porte également le nom de « Baribal ».

Taxonomie

Les relations phylogéniques avec les autres espèces de la famille des ursidés ne sont pas clairement définies. L’Ours noir est cependant très proche des ours à collier, blancs et bruns. Toutefois, il est beaucoup plus petit que l’Ours blanc dont la masse peut atteindre 700 kg pour un mâle.

Seize sous-espèces sont recensées sur le continent nord-américain :

  • Ursus americanus altifrontalis : côte nord-ouest du Pacifique, depuis la Colombie-Britannique au nord de la Californie et au nord de l’Idaho ;
  • Ursus americanus amblyceps : Colorado, Mexique, Texas occidental et moitié orientale de l’Arizona, sud-est de l’Utah ;
  • Ursus americanus americanus : du Montana oriental jusqu’à l’océan Atlantique, du sud et de l’est de l’Alaska et du Canada jusqu’à l’océan Atlantique et au sud vers le Texas ;
  • Ursus americanus californiensis : vallée centrale de la Californie et sud de l’Oregon ;
  • Ursus americanus carlottae : Alaska ;
  • Ursus americanus cinnamomum : Idaho, Montana occidental, Wyoming, est du Washington, Oregon et nord-est de l’Utah ;
  • Ursus americanus emmonsii : sud-est de l’Alaska ;
  • Ursus americanus eremicus : nord-est du Mexique ;
  • Ursus americanus floridanus (Ours noir de Floride) : Floride, Géorgie méridionale et Alabama ;
  • Ursus americanus hamiltoni : île de Terre-Neuve ;
  • Ursus americanus kermodei : côte centrale de la Colombie-Britannique ;
  • Ursus americanus luteolus (ours noir de Louisiane) : Texas oriental, Louisiane, Mississippi méridional ;
  • Ursus americanus machetes : Mexique ;
  • Ursus americanus perniger : Péninsule Kenai en Alaska ;
  • Ursus americanus pugnax : Archipel Alexander en Alaska ;
  • Ursus americanus vancouveri : Île de Vancouver en Colombie-Britannique.

L’Ours noir dans la culture

Teddybear_cartoon

Clifford K. Berryman, Drawing the Line in Mississippi : Theodore Roosevelt et l’Ours noir

Les Amérindiens Ojibwés ont fait du baribal leur totem.

En 1902, le Président américain Theodore Roosevelt se rendit dans le Mississippi afin de régler un conflit portant sur le tracé des limites séparant les États de Louisiane et du Mississippi. Au cours de son séjour, il participa à une partie de chasse au cours de laquelle il décida d’épargner un ours noir blessé. L’épisode fut relaté dans un article du Washington Post. Clifford K. Berryman l’illustra par un dessin appelé Drawing the Line in Mississippi (voir l’image) qui représentait le Président et l’ours noir en question. Rapidement, l’anecdote devint populaire. Deux émigrants russes, Rose et Morris Mictchom, créèrent un ours en peluche qu’ils baptisèrent « Teddy », le diminutif du prénom Theodore, en hommage au 26e Président des États-Unis.

En 1950, les rangers de la Lincoln National Forest dans l’État du Nouveau-Mexique sauvèrent un jeune ours noir d’un incendie qui ravageait les Montagnes Capitan. L’animal dut être soigné pour ses brûlures mais il survécut et inspira la création de l’ours Smokey, la mascotte de la prévention des feux de forêt aux États-Unis.

L’Ours noir est, en outre, l’emblème de l’université du Maine; l’une des trois mascottes des Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City était un ours noir du nom de Coal (« charbon »).

Faits divers

En août 2004, un ours noir sauvage a été trouvé ivre après avoir bu 36 canettes de bière dans l’État de Washington, au nord-ouest des États-Unis. L’ours avait ouvert la glacière d’un campeur et utilisé ses griffes et ses dents pour perforer les canettes.

Histoire mosaïque marbre et peinture .

Kamisaka Sekka (1866-1942) Rinpa School Painter born in Kyoto.

DCLOZ06VYAEnYjh

Toyin Ojih Odutola

DCXVtLAXkAAoKb3

Paul Klee « The Rose Garden » 1920 (Lenbachhaus, Munich,Germany)

DCXOPcAWAAAZOKa

Cliché des ateliers du Facteur de Piano Ludwig Hupfeld à Böhliz Ehrenberg , on peut admirer l’extrême rigueur et propreté des lieux.

DCg_w0yWsAAU_i8

Collonge , ce village tout en grès rouge que l’on croirait sorti d’un conte fantastique, ici le château de Maussac , base XVe en Limousin .

DCgWwgQXUAAOALC

Buste Renaissance .

DCcb7YYXsAAviS5

Picou, Henri Pierre Jeunes femmes au bain 1879

DCitNiVWsAIpJxB

Superbe statue Grecque d’un boxeur ou pugiliste dit des Thermes (de Constantin) après le combat, bronze situé autour du IVe av. JC.

DCUJG8WXUAEWLFy

Superbe mosaïque de Pompéi  représentant deux coqs s’affrontant. (Musée archéologique de Naples  )

DCRPbobWAAA_4M2

Parmi les magnifiques Fresques  de Cnossos de la civilisation Minoenne  (des 3 et 2 millénaires), ici celle des Dauphins  .

DCSAJgjW0AAXFDp

Magnifique marbre Romain représentant Eros et le Dauphin , daté autour du IIe apr. JC. ( Art Romain Naples )

DCRSPlnXoAAgufB

La sensualité de la statuaire Gréco Romaine , ici Aphrodite (Vénus) oeuvre Romaine autour du 1er apr. J.C, copie d’une oeuvre Grecque  .

DCh_VZtW0AEu4XO

Remarquable groupe Etrusques  en terre cuite probablement funéraire, représentant Adonis mourant son chien à ses pieds, IIIe avant J.C  ( Vatican )

DCcXYVRXkAAbixK

La Chimère, animal fantastique hybride de la Mythologie Grecque notamment, ici la magnifique Chimère d’Arezzo. Art Etrusque  , Ve avant J.C

DCYWlvGXYAASOSw

Magnifiques Fresque du XIVe de l’Eglise Bysantine Saint Sauveur In Chora, base du Ve. Résurection, Bysance, Constantinople .

DCYmQYFXoAIFbiu

Art subventionné à Paris: 8,5 millions d’euros pour exposer des bétonnières( Juin 2017)

DCW6GVUXUAAk4fW

Le superbe site de Skara Brae aux Arcades , nord de l’Ecosse ; beau témoignage sur l’habitat au Néolithique .

DCXZV6kXYAAiLNj

En limite sud-ouest de l’ancienne grande province de l’Orléanais , le remarquable Château de Chaumont sur Loire , son entrée à pont-levis.

DCUjhWLXgAA3zSO

Lizzie Riches

DCS_RlAXsAEeu4Z

« Llega un momento en que es nécesario abandonar las ropas usadas… » Fernando Pessoa. Natalicio 129.

Traduction sommaire :

 » Un moment arrive, dans celui-ci ou il est nécessaire d’abandonner les vêtements usés qui ont déjà le ferment de notre  corps et oublier les façons qui nous portent toujours aux mêmes endroits, c’est le moment de traverser et si nous n’osons pas ,l’entreprendre et nous existerons sans faille pour toujours à la marge de nous mêmes .  »

 

DCNXaUCVoAI2sxG

15 juin 1940 : De Gaulle quitte la France et rejoint Churchill à Londres. Il prononcera trois jours plus tard l’appel du 18 Juin .

Des photos inédites du Grand Mufti de Jérusalem avec les nazis ont fait surface. ( journal Le Monde France )

DCRlPyjXsAAnPur

DCRpGyKXoAEqD4C

Je vous conseille l’article de Julien Rochedy à propos de notre identité. Transmettons des moyens à nos descendants..

C-Hk5LwXsAADsXZ

Je ne suis pas royaliste mais j’admire nos rois car ils ont fait la France contre la volonté du peuple, pour son bien (et le leurs)

C-QKl2JXcAI5REH

« Henri III fait partie de ces hommes qui, à chaque crise fatidique, surent retenir la France au bord de l’abîme. »

C_VVyEJWAAE9bIW

Les pigeons de Marc Chagall

DCS8miWXkAM1voa

Macron 1er, les dangers des pleins pouvoirs : Parti et pensée uniques, jusqu’où ira l’autocrate ?

DCSSwBqXcAEmxFn

Madame Aline Gibert, 1887. De Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901).

DCTM5AIWsAAujxB

Claude Monet La passeggiata (Suzanne Hoschede) « The stroller (Suzanne Hoschede) » (1887). – The Metropolitan muséum of art,New York

DCSDul2XgAIE2jW

Vermeer

DCTMbfAXUAEiLxt

N.C. WYETH Robinson Crusoe and His Grain Field

DCTPTimWAAEo8Dc

Sailboats in Harbor by TerriHaugen

DCXVADdXgAE7qqH

 

 

 

Painting, suprême art contemplons teach us the ancient Greeks .

DCGfSUyXoAEw8Zs

Hector Guerrero

DCIlYZ8XcAABkJl

Kenton Nelson

DCIlMHcWAAMzda4

Jordi Diaz Alama

DCIkk53WAAIbv-Z

Giacomo Grosso – La femme

DCIkyWdXUAEOeGj

Michael Pacher – Mary of Burgundy

DCIk4mTXoAEMlBA

Mstislav Dobuzhinsky – The kiss

DCIk_M0XcAEv8bt

Giacomo Grosso – Nudo sdraiato

DCIlFrpXYAAA12x

Sydney Thompson – When the fleet comes in

DCIksJrWsAI25xp

Charles Sims – Sap, an illustration of the springtime of life

DCIkZXOXgAEC5x9

Jose Gutierrez Solana – The circus

DCDg0EEXcAEVw_v

Sainer Przemek Blejzyk

DCDggL2XoAACIkT

Gene Brown

DCDgazuXUAAKxh4

Lauri Blank

DCDf9CdXgAER-6J

Federico Beltran-Masses

DCDekCkXYAAe_xf

André Derain – The port of Douarnenez

DCDgCYAXoAAUbNz

Josef Kote

DCDf215XYAACKxV

Onyeka Ibe  Indonésian – 106 Red Roof III

DCDfr24W0AA9JTQ

Kathleen Elsey

DCDfK95XgAEG0jw

Ricardo Sanz

DCDfGkIXgAA7_r1

François Boucher – La toilette

DCDe4pfXcAEVTGd

Edgar Degas – Le viol

DCDe804WAAA6WQ9

Vincent van Gogh

DCDeyYNXUAAH4gE

Maurice Sapiro

DCDepgcXYAADORs

Federico Beltran-Masses

DCDeZjoXgAAcDR3

August Macke

DCDeSenXgAAE89V

Trisha Lambi

DBay6ZTXUAEytN9

Jeremy Mann, “MARKET STREET MIDNIGHT » 2016 . ( transmis par Alessandro Fornero Professeur d’art  à Turin Italie )

DB9jT6AXsAA6h_L

Danish artist Vilhelm Lundstrøm (1893-1950)

DAnlkMoWsAMRO5Y

Konstantin Korovin , « PARIS BY NIGHT ON RUE LEPIC IN MONTMARTRE »  . ( transmis par Alessandro Fornero Professeur d’art  à Turin Italie )

DAgWauqXkAAKsID

Jeremy MANN , « THE CITY TEMPEST ». ( transmis par Alessandro Fornero Professeur d’art  à Turin Italie )

DAdbAbPXkAATh2Y

Emil NOLDE , « MOONLIT NIGHT » 1914 .( transmis par Alessandro Fornero Professeur d’art  à Turin Italie )

DB8J7OiXoAArVKd

Mattina, svegliarsi in collina Vista dell’Alba L’Estaque Provenza Paul Cézanne .

DB3b-hrUAAQqnts

Still-life with Tulips, Lawrence Alma-Tadema. (1836 – 1912).

DB3SWLmUwAMTLEi

He Jiaying.

DB5T60WXkAA16yM

Paola Escobar.

DB5tk6xXYAE7-zZ

The Royal Circus, Edinburgh , Ed Kluz , 2009

DB8N_gFXgAAZTqP

Sandpipers at North Berwick, Emily Sutton.

DB70BLKXUAAm9N9

Ilya Mashkov 1881-1944 Russian « View of Genoese fortress in Sudak »

DB-VpC3WAAEhzoP

Karoliny Matyjaszkowicz.

DB8ReDOXcAALvDN

Mona Trad Dabaji (1950) est une peintre contemporaine libanaise.

DB-T55GXsAQO4ed

Maurice Prendergast (American 1858–1924)

DB9AUyBWAAEBl06

Joseokju

DB8wcSsVwAAAjMs

« Siamese cat on a branch »  Charles Frederick Tunnicliffe,  OBE, RA (1 Dec 1901 – 7 Feb 1979) British wildlife painter.

DB6OkKLWAAgZ4QJ

Michiel Schrijver makes me feel like I want to escape into a place where peace and truth live.

DB6LYcvXkAIslHF

Harrods, Brompton… byartfinder oil painting art .

 

Patchwork and pictorial fireworks.

Franck Ayroles

DCN4lkoWsAYZQ-v

Bruegel the Elder – Children’s game detail

DCN2XnhXkAA2Q_0

Alix Ayme – Souvenir d’Indochine

DCN2dUYWAAA218D

Aligi Sassu – Via Manzoni

DCN3FN3WsAE7nTz

Michiel Schrijver (Dutch, born 1957 )

DCHgsu_XYAAYGXg

Michiel Schrijver

DCN3LaDXgAAspWW

Joseph Stella – The veiled Lady

DCInDKxW0AQxAKg

Julie Bell – Leap

DCInQLHXcAAdTSj

Henri Le Sidaner

DCInWvsXgAACvmS

Unknown Artist – Portrait of Kunigunde of Austria

DCIndnSXsAAOye4

Henri Le Sidaner – La place Saint Marc au crépuscule

DCInlm3WsAAnqrS

OuZo Kim

DCInrSFXsAAzhDm

Durham . original watercolour

DCJJmoWXkAE3ZWE

Different style now for Relton Marine. Interesting. Husband and wife work in harmony with each other. Sounds Idyllic

DCJKGSvXkAEjTsI

DCEJ_aeWsAAdfMa

Alan Feltus

DCN2M8EXsAAlaBf

Axel Teodor Kulle – Sailing Boats, Kullaberg

DCN2R17XsAEHfEx

Ellen de Groot

DCN46n2XoAAWC5n

Bruegel the Elder – Peasant Dance, detail

DCN5KDJXYAA2JCR

Goxwa – Wedding

DCN5AY2W0AIeJkc

Seth Haverkamp – Little heart

DCN3k-wXsAAJ5OC.jpg

Charles Ginner – Red Brick House

DCN4AqJXgAE2sZS

George Hitchcock – In Brabant

DCN4KoBWAAADRPP

Henri Lebasque – Nono at the Garden Gate, Lagny

DCN42AnXoAAtz_b

Félix Valloton

DBzTpFFXgAAU7NJ

Huixuan Zhao

DBzTzEyW0AIfP6y

Pablo Picasso

DBzS_WKXgAIVRhT

Carlo Crivelli

DByyCmdXgAIq6RG

Mark Rothko

DByxt5LXgAAx_r0

Ernst Ludwig Kirchner

DByxeCtXgAAKOGJ

Hiroshi Matsumato

DByxVowXcAEsn6p

Marc Chagall

DByxQE-W0AAawrA

David Higginbottom

DByvsDqXsAA3Cun

Richard Blochmann

DCHxdsFW0AIdoxD

Igor Morski

DCHxzDlXoAEwLJL

Grant Wood

DCHv1GPXYAAIlyt

Paolo Veronese – Detail from Jesus among the Doctors in the Temple

DCHvnSSXYAAcKRk

Ury

DCSDxJ6XUAACMQY

DBtYkvKXkAEYB_W

DAc-tmtWAAALvR5

 

DCNkEMsWAAAu2Hl

DCNj1DtXcAEdVpi

A wild & blustery day in Barwon Heads but I did manage to get in this one little painting… looking along the rock shelf towards The Bluff.

DCQC_IiW0AAycHR

DCGglhuXUAAI4V0

Hector Guerrero

DCQZz3uWsAIVl-3

Hector Guerrero .

DCPYkrvXYAA_uRF

Amanda Clark, another artist whose dream like paintings are always welcome. Here tomorrow with more art to see Hx

DCOzhRMXYAEq8P2

Finally tonight, added extra by Robert LaDuke. Love his Art Deco inspired ‘Diesel Art’ Sweet Dreams. Night. Helen.x

DCO0-FWXkAETzVA

Picasso. 1881-1973.

DCECDzxXkAAvN7B

 

 

 

Les 12 travaux d’Alexandre Bompard nouveau PDG de Carrefour .

Agé de 44 ans, Alexandre Bompard prendra officiellement ses fonctions à la tête de Carrefour le 18 juillet 2017. Il remplacera Georges Plassat, PDG depuis 2012, qui part en retraite. Dans son communiqué, le conseil d’administration de Carrefour annonce «avoir choisi à l’unanimité» cet énarque passé par l’Inspection des Finances.

 

2092645_les-enormes-chantiers-dalexandre-bompard-le-nouveau-president-de-carrefour-web-tete-030373319647_1000x533

330px-Portrait_Alexandre_Bompard

photo_1327599123

Les énormes chantiers d’Alexandre Bompard, le nouveau président de Carrefour

Philippe Bertrand Le 08/06/2017

De nombreux chantiers sont à mener chez Carrefour. – Thomas Samson/AFP

Le nouvel arrivant devra achever l’action de son prédécesseur. Mais aussi faire des choix lourds sur les plans symbolique et financier.

Le mandat de Georges Plassat court jusqu’à la mi-2018. Mais le PDG de Carrefour a laissé entendre qu’il quitterait son poste peu de temps après la nomination de son successeur. Il serait resté si une solution interne avait été choisie par les actionnaires. Ce qui ne sera pas le cas avec le choix d’Alexandre Bompard. L’ex-PDG de Fnac Darty ne devrait donc pas attendre longtemps avant de prendre la barre du paquebot Carrefour et de répondre aux nombreux défis posés à la distribution alimentaire : concurrence de l’e-commerce et d’Amazon, évolution des tendances de consommation en faveur de produits plus sains, moins industriels, plus locaux, développement du commerce de proximité au détriment des grands hypers, etc.

Autant de chantiers, dont beaucoup ont été engagés par Georges Plassat, qu’il faudra mener à bien tout en tenant les ventes au quotidien. Avant d’apporter sa touche stratégique personnelle. Quant à l’idée d’un rapprochement entre FNAC Darty et Carrefour, soulevé par une analyste d’Oddo, selon nos informations, elle n’est pas au programme.

1 – Terminer les travaux d’Hercule-Plassat

Georges Plassat a sauvé Carrefour du naufrage entrevu après la gestion de l’industriel Lars Olofsson. Il a commencé par désendetter le groupe et lui redonner une marge de manoeuvre financière en cédant plusieurs filiales étrangères. Il a ensuite rétabli l’image-prix de l’enseigne, qui était en France bousculée sur ce thème par Leclerc. Puis il a entamé l’indispensable rénovation du parc et racheté les galeries marchandes détenues par Klépierre. De nombreux autres dossiers restent à boucler, dont plusieurs de façon imminente.

Finaliser l’introduction en Bourse de Carrefour Brésil

Le document légal a été déposé devant les autorités boursières brésiliennes. Mais, pour lancer la cotation, il faut que les conditions de marché soient bonnes, ce qui n’est pas encore le cas dans un pays en crise morale, économique et politique. Le projet vise à offrir au public de 10 % à 15 % du capital pour une valorisation estimée entre 950 millions et 1,45 milliard d’euros. De quoi investir dans l’accélération du développement des « cash and carry » Atacadao, des magasins de proximité et la rénovation des hypermarchés locaux. De quoi aussi valoriser la participation d’Abilio Diniz, actionnaire à hauteur de 12 % de Carrefour Brésil et deuxième actionnaire du groupe lui-même.

Réaliser l’augmentation de capital de Carmila

Créée après le rachat des galeries marchandes à Klépierre, Carmila regroupe plus de 190 centres commerciaux attenants aux hypers Carrefour. L’augmentation de capital permettra aux institutionnels présents au tour de table (Colony Capital, AXA, Amundi ou Pimco, etc.) de valoriser leur participation. Et à Carmila de poursuivre son plan de rachat et de rénovation d’actifs.

Parachever la transformation du réseau de distribution Dia

Le rachat des ex-Ed à l’espagnol Dia, il y a trois ans, avait pour objectif « de faire gagner dix ans de développement à notre branche proximité », selon l’expression du directeur financier et directeur général délégué, Pierre-Jean Sivignon. Le problème est que la transformation des 600 points de vente en Carrefour City ou Market a obéré le résultat de Carrefour France. Le réseau devrait arrêter de perdre de l’argent au quatrième trimestre 2017.

Terminer la restructuration de la logistique et l’unification des informatiques

Comme tous les distributeurs français, Carrefour modernise son réseau d’entrepôts pour les robotiser et les adapter au multiformat et au multicanal. C’est le projet Caravelle prévu pour s’achever en 2018. Un chantier stratégique qui doit permettre de gagner des centaines de millions d’euros, prêts à être réinvestis dans les prix. La fusion des systèmes informatiques hérités de Carrefour et de Promodès, dix-huit ans après le rapprochement des deux groupes, serait sur le point d’aboutir. Indispensable pour développer l’e-commerce et gérer des données clients.

2 – Les dossiers à arbitrer et ceux à ouvrir

Le nouveau président de Carrefour doit incarner l’avenir du groupe que Georges Plassat a commencé à préparer. Il devra suivre, voire devancer la révolution du commerce en cours sous l’effet de la numérisation.

Répondre à la question chinoise

Plassat a tenu bon. Malgré plusieurs trimestres (d’années même) d’affilée de baisse des ventes à périmètre comparable, il n’a pas voulu fermer la filiale chinoise ou la vendre à un acteur local, comme l’anglais Tesco. Il a redessiné la stratégie, dotant les magasins d’une logistique propre afin de court-circuiter les grossistes. Mais les Chinois, dans les zones rurales, passent directement du commerce traditionnel au m-commerce. Internet prend de fortes parts de marché dans le secteur des produits de grande consommation. Faut-il alors rester en vain ou réduire un foyer de pertes qui mobilise toute l’énergie du talentueux Thierry Garnier. Les analystes penchent plutôt pour une sortie.

Régler le problème des hypermarchés

C’est le dossier le plus symbolique de Carrefour, inventeur des hypermarchés en France. Les grands formats perdent du chiffre d’affaires. Beaucoup sont déficitaires. Mais les hypers assurent encore de gros volumes de vente, et donc d’achat. Faut-il réduire leur taille et redonner des mètres carrés aux galeries attenantes, comme le fait Casino ? Ou les transformer en centres de vie et de loisirs ? Un choix délicat en termes d’image mais aussi financier.

Faire de Carrefour un vrai commerçant numérique

Multilocal et multicanal. Tel était le credo de Georges Plassat. Mais Carrefour ne réalise encore que 1 milliard d’euros de ventes sur le Web (sur 40 milliards de chiffre d’affaires total en France), malgré le rachat de Rue du Commerce et de… Croquetteland. Alexandre Bompard a fait de Fnac.com le troisième site marchand français, pas si loin derrière Amazon et Cdiscount. Il a été choisi pour sa maîtrise de la révolution numérique. A lui donc de passer la surmultipliée et de combiner commandes Internet, livraisons aux drives, à pied, à vélo, à domicile ou en Points Relais. Ou dans des casiers réfrigérés. Tout en donnant un vrai contenu à l’exploitation des millions de données clients. C’est « le » vrai chantier du nouveau président de Carrefour.

@Bertra1Philippe

 

Alexandre Bompard, né le 4 octobre 1972 à Saint-Étienne, est un haut-fonctionnaire et chef d’entreprise français. Il était président de la Fnac depuis 2011. Il devient PDG de Carrefour le 18 juin 2017.

Biographie

Alexandre Joubert-Bompard est né le 4 octobre 1972 à Saint-Étienne, mais grandit à Megève. Sa mère est commerçante et son père Alain Bompard, chef de l’antenne RPR de Haute-Savoie et maire adjoint de Megève en 1983, puis chef d’entreprise et président du club de football de Saint-Étienne de 1997 à 2003.

Il envisage son entrée à l’IEP durant sa scolarité au lycée d’Annecy.

Carrière

Fonction publique

Alexandre Bompard est ancien élève de l’ENA (promotion Cyrano-de-Bergerac, 1999). Son classement au 4e rang lui permet de choisir l’Inspection des Finances.

De 2001 à 2002, après avoir participé à l’écriture du rapport L’Entreprise et l’hexagone (Édition de Bercy-2001), il devient inspecteur des finances.

En 2003, après un an comme chargé de mission auprès du chef du service de l’Inspection générale des finances, il occupe le poste de conseiller technique auprès de François Fillon, alors ministre des Affaires sociales et du Travail.

Dirigeant d’entreprise

Canal+

Il entre en 2004 chez Canal+ comme directeur de cabinet du président Bertrand Meheut, et en devient directeur des sports en juin 2005 en remplacement de Michel Denisot

Il redresse la chaîne cryptée en arrêtant l’hémorragie des abonnés, obtenant les droits de la Ligue 1 de football, et négociant le rachat de TPS.

Europe 1

Il prend la tête d’Europe 1 en qualité de président-directeur général de la radio, et de sa filiale « sport », en remplacement de Jean-Pierre Elkabbach en juin 2008. Il remanie rapidement en profondeur la grille des programmes pour la rentrée 2008, avec le recrutement de plusieurs personnalités de la télévision (Michel Drucker, Marc-Olivier Fogiel, Marie Drucker, Alexandre Ruiz), mais aussi en évinçant d’autres présentateurs (Michel Cymes, Karen Cheryl…).

De nombreux changements sont également effectués au sein de la rédaction afin de privilégier l’émergence de nouveaux formats. Consécutivement à ces choix, l’audience de la station cesse de baisser pour revenir au-dessus de 9 % et dépasse les 10 % de janvier à mars 2010 .

Pour sa seconde saison à la tête d’Europe 1, il travaille à la réorientation du format « news and talk » vers une programmation généraliste, à travers l’arrivée de Nagui et le retour du Top 50, tout en réaffirmant sa stratégie à long-terme de diversifier les revenus de l’entreprise à travers le partage d’intérêts économiques avec l’industrie culturelle (coédition et coproduction, notamment).

Sous sa présidence, la station connait des recettes publicitaires croissantes, une position de leadership sur les podcasts, un club des auditeurs dynamique et un site internet à la fréquentation forte, et décroche deux records d’audience en 2010.

Au printemps 2010, son nom est régulièrement cité dans les médias comme possible successeur de Patrick de Carolis à la tête de France Télévisions. La présidence de l’audiovisuel public, dont le mode de désignation est alors largement débattu à la suite de la réforme initiée par Nicolas Sarkozy, revient finalement à Rémy Pflimlin, ancien directeur de France 3.

Fnac

Le 23 novembre 2010 est annoncé son départ de la présidence d’Europe 1 pour la présidence de la Fnac, filiale du groupe PPR (rebaptisé depuis Kering) spécialisée dans la distribution de biens culturels et technologiques. Il succède ainsi à Christophe Cuvillier au début de l’année 2011 et est remplacé par Denis Olivennes à la tête d’Europe 1.

Face à la concurrence du e-commerce et l’érosion du marché de la musique et de la vidéo, il présente en juillet 2011 un plan stratégique de transformation de l’enseigne baptisé « Fnac 2015 » et reposant sur quatre piliers : l’élargissement de l’offre, le renforcement de la relation client, le développement du parc de magasins dans les villes moyennes et la mise en place d’une intégration multicanale entre les enseignes physiques et le site fnac.com.

Pour renforcer la stratégie numérique de l’enseigne et contrer le Kindle d’Amazon, il annonce en octobre 2011 le lancement d’une liseuse en partenariat avec le constructeur canadien Kobo. Commercialisée pendant les fêtes de fin d’année, la liseuse atteint ses objectifs de vente en deux semaines, avec 30 000 exemplaires vendus. Depuis son lancement, le Kobo s’est vendu à plus de 180 000 exemplaires.

En juin 2013, il pilote l’introduction en bourse de la Fnac, dans un contexte difficile pour le secteur marqué notamment par la liquidation de l’enseigne Virgin Mégastore et la numérisation de l’économie. Le cours de référence, fixé à 22 euros par action, dévisse rapidement à la suite du désengagement attendu des actionnaires de la maison-mère Kering. L’action rebondit ensuite grâce à l’arrivée de nouveaux fonds d’investissement français et étrangers, intéressés notamment par la diversification du modèle économique de la Fnac  et le développement de nouvelles activités davantage rentables comme la distribution de produits d’électroménager haut de gamme .

Alexandre Bompard est responsable du développement de nombreuses innovations au sein de la FNAC : « location d’appareils high-tech, streaming avec Fnac Jukebox, développement d’un rayon papeterie et de partenariats dans la billetterie ».

Le 15 juillet 2015 le Canard enchaîné révèle qu’Alexandre Bompard toucherait en 2015 un complément de salaire de 11,6 millions d’euros, soit un quart du bénéfice net du groupe pour l’année 2014, en sus de sa rémunération annuelle (qui s’élève en 2014 à 1,8 millions d’euros). Cette rémunération est liée à un plan de performance voté 2 ans plus tôt par le conseil d’administration, qui faisait varier son montant en fonction de la cotation du groupe en bourse, qui a triplé depuis lors. Cette révélation provoque une polémique alors que des suppressions de postes sont prévues dans l’entreprise. En réponse aux critiques que la révélation de son bonus déclenche, Alexandre Bompard annonce vouloir réinvestir ce montant dans le groupe pour une durée de deux ans.

Rachat de Darty

Le 6 novembre 2015, après 4 mois de négociations, Alexandre Bompard annonce le mariage entre la Fnac et Darty, qui pèse alors 3 milliards de chiffres d’affaires de plus que la Fnac.

Ce rachat, déroulé dans la nuit du 25 avril (Capital, 12/2016), a nécessité de convaincre Vincent Bolloré à investir 159 millions d’euros, et des banques 950 millions d’euros. Le PDG de la FNAC et son équipe ont contacté individuellement les quarante plus gros actionnaires de Darty pour les convaincre avant le petit matin.

L’opération lui vaut les félicitations de plusieurs autres grands patrons français. Pour Antoine Gosset-Grainville, associé fondateur du cabinet BDGS, Alexandre Bompard prouve grâce à ce mariage qu’il est « potentiellement un des dix grands patrons français de demain ».

Rien n’est cependant encore acquis et pour verrouiller cette « promesse irrévocable » des fonds Knight Vinke et DNCA, Alexandre Bompard doit encore réussir à prendre le contrôle de plus de 50 % du capital de Darty dans le cadre d’une offre publique d’achat (OPA) en concurrence avec Conforama, intéressée par un mariage avec Darty depuis début 2016.

En avril 2016, Alexandre Bompard atteint la barre des 50 % d’actions en acquérant d’abord 18 % environ, puis les actions restantes les jours suivants.

En juillet 2016, l’Autorité de la concurrence française donne son accord pour ce rapprochement, moyennant la cession de six magasins. Au 28 juillet 2016, la Fnac est déjà assurée de détenir environ 92 % du groupe au minimum. Le nouveau PDG sera Alexandre Bompard, qui siège également au conseil d’administration du nouvel ensemble, dont le nom sera « Fnac Darty ». Le Groupe Fnac détient finalement au 1er août 2016 un total de 98,5 % du capital de Darty.

Autres activités

Il est Young Leader (2009) de la French-American Foundation. Il est membre permanent du jury du Prix des prix littéraires depuis 2011.