La vie pour celles et ceux qui sont nés entre 1935 à 1960 en France .

les années 1935 à 1960 en Europe occidentale .

image1.jpg4000

Premièrement, nous avons survécu à l’accouchement par des mères dont la plupart buvaient du vin modérément pendant qu’elles étaient enceintes .

image3.jpg4001

Elles prenaient des aspirines,mangeaient de la vinaigrette,des desserts,et n’étaient pas testées pour le diabète et le cholestérol .De fait la plupart d’entre elles sont encore là, ou mortes à plus de 85 ans .

image5.jpg4003

A la maternité,on nous couchait sur le ventre dans des lits à paillasses, dans des chambres peintes au plomb .

image6.jpg4004

Nous n’avions pas de serrures aux portes. Lorsque l’on faisait de la bicyclette on avait des casquettes,et pas des casques de protection .

 

 

Bébés en enfants on nous emmenaient dans des voitures luxueuses, avec climatisation naturelle et uniquement la ceinture du pantalon ,le couffin en osier, bien avant l’air-bag.

image10.jpg4008

Sortir le cabriolet par une belle journée ensoleillée et y emmener sa petite famille était un plaisir réservé à quelques privilégiés . Il put arriver que la voiture hippomobile pris feu, jamais au grand jamais de jeunes garçons auraient osés toucher à un tel véhicule objet de tant de travail si minutieux .

image11.jpg4009

Nous buvions l’eau directement à la fontaine .

image12.jpg4010

Nous mangions des gâteaux secs, du pain rassis,du vrai beurre, du saindoux,du lard.Nous buvions de chocolat avec du vrai sucre.Et nous n’étions pas obèses .

 

 

Nous jouions aux acrobates sur les décombres de la guerre de nos parents .

image18.jpg4015

Parce que nous étions toujours en train de bouger,de jouer dehors…..Nous sortions de la maison le matin pour jouer toute la journée au grand air,à condition d’être revenus avant la tombée de la nuit .Nous n’avions alors pas de montre.

 

 

Nous prenions des heures à construire de voitures à conduire avec quatre planches et des vieilles roues de poussettes usagées, avec lesquelles nous descendions les côtes sans freins .Après avoir été stoppé par les buissons les plus proches , nous apprenions à gérer les problèmes sans nous plaindre .

 

 

Nous n’avions pas Playstation,Nintendo,X-box,ipod.Il n’y avait pas de jeux vidéo, pas 150 canaux au câble TV, pas de films vidéo ou DVD,pas de son stéroé ou CD,pas de portable, pas d’ordinateur ou d’internet .

image23.jpg 5000

Nous avions des amis et nous sortions dehors pour les retrouver, pas des amis inconnus sur un réseau social .

image24.jpg5001

Nous tombions des arbres en faisant le parachute, on se coupait,parfois même on se cassait les os, voir des dents et il n’y avait pas de poursuites judiciaires .

image25.jpg5002

Nous jouions avec des radeaux de fortune sur les rivières,nous faisions des pistes de glissade sur les inondations des prairies gelées, nous allions à l’école en culotte courte par tous les temps,nous sautions et plongions des souches d’arbres dans des rivières sans maître-nageur syndiqué !!!

 

 

Nous bricolions avec toutes sortes d’outils réputés dangereux des ateliers de nos parents.

image28.jpg5005

Aux heures les plus chaudes ,les lessiveuses étaient nos plus belles piscines .

 

 

Nous descendions à toute allure les côtes en herbe des vergers sur des plaques de linoléum ou balatum en guise de luge .

image36

Les soirées exceptionnelles de grandes chutes de neige,nous avions la permission de jouer à la lueur des réverbères dans les rues enneigées glissade et traineaux fabriqués le jour même, avec de vieilles planchettes et des cerclages métalliques d’emballages pour patins, occupant notre temps et gelant nos mains violettes sans gants .

 

 

Même si nous n’habitions pas tous Paris rue de Rivoli, même si l’on nous disait que tout peut arriver,nous sommes pour la plupart toujours là .

image39

Nous roulions sur nos vélos sans freins ou marchions jusqu’à la maison du copain de classe ou du quartier et frappions à sa porte; on entrait simplement, et nous étions très bien accueillis .

image40

L’idée que nos parents auraient un jour à nous faire sortir de prison était inconnue.

image42

L’idée que nos parents puissent être contre l’avis de l’instituteur,du professeur, du policier, du gendarme, du Maire, qu’ils puissent en venir aux mains ou aux insultes était inimaginable .

image43

En colonie ou au patronage,nous avons appris à vivre ensembles en nous respectant,même si les bagarres étaient saignantes, elles ne finissaient pas à la kalachnikov.

image44

Ces générations ont produits quelques-uns des meilleurs preneurs de risques, têtes pensantes et inventeurs de tout les temps,chefs d’entreprises souvent autodidactes au bon sens débordant .

image45

Ces années 50 ont été une explosion d’innovations et d’idées nouvelles

image46

Nous avions la liberté et la peur de l’échec, les succès et les responsabilités qui vont avec,mais nous avions appris à gérer tout cela .

image47

Peut-être que vous voulez partager ceci avec d’autres qui ont eu la chance de grandir avant que les avocats ne viennent tout règlementer avant que les « médias » ne prennent tant de plaisir à faire trembler les chaumières avec leurs scoops dramatiques, sans certitudes .

image49

Comme la vie est belle,limpide,parfois rude mais comme nous sommes heureux .

image50

Envoyez ce message à vos enfants,ils pourront réaliser la simplicité                                      et la chance de leurs parents .

image51

Ces générations qui savaient  ce contenter de ce qu’ils avaient .

image52

 

 

Certaines photos sont prises sur l’ile de Bréhat bretagne France

image60

Publicités

Auteur : alarpad 2

N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît. Les secrets de la mer Rouge (1931) Henry de Monfreid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s