La haute Maurienne en Savoie

20160920_1612212

20160920_154648

20160920_162035

20160920_161954

20160920_1546292

20160920_163752

20160920_1653271

20/09/2016

Sortie  2h20’ 10,30km effectués  à 4,3 km/h de moyenne et 644 calories dépensées  900 D+

St André/le col/ Chapelle sainte Blaise / Saint          Antoine/L’Observatoire militaire  /St André          1h 40’ de montée  5 km et 1000 mètres de dénivelés

Vu un magnifique bouquetin femelle appelée  » étagne »  à 50 m qui s’est laissée photographier . Il y en aurait 50 000 dans les Alpes recensement de 2013 ,environ 10 000 en France ,20 000 en Italie et 20 000 en Suisse .

Histoire du Bouquetin.(source wikipédia )

Le Bouquetin des Alpes (Capra ibex), bouquetin alpin ou simplement bouquetin, est une espèce  de mamifère  de la famille  des bovidés ,

Jusqu’au Tardiglaciaire , le bouquetin vivait dans toutes les régions montagneuses d’Europe. Il est source d’inspiration pour les hommes du Paléolithique supérieur  qui le représentent dans de nombreuses grottes à l’instar de celle de  Lascaux . C’est pendant cette période que les sous-espèces s’individualisent tandis que les différentes populations gagnent progressivement les altitudes les plus élevées au fur et à mesure que le climat se réchauffe.

L’espèce doit sa survie aux  Rois de Piémont-Sardaigne . Le constat de la quasi-disparition de l’espèce présenté à l’Académie Royale des Sciences à Turin conduisit en effet le roi Charles-Félix de Savoie  à interdire par décret la chasse des bouquetins alpins sur les terres royales du Grand-Paradis  le 12 septembre 1821, puis sur l’ensemble des terres de la Maison de Savoie .

Le mâle :il mesure entre 75 et 90 cm au garrot pour une longueur, du museau à la queue, comprise entre 1,40 et 1,60 mètre. Son poids varie en fonction des saisons, de 65 à 100 kilogrammes .Trapu, il possède de courtes mais solides pattes, un cou large et des yeux assez écartés mais la caractéristique la plus frappante chez le bouquetin mâle réside dans ses cornes.

La femelle appelée « étagne »,  est plus petite et plus fine que le mâle. Elle mesure entre 70 et 78 cm de hauteur au garrot pour une longueur comprise entre 1,05 et 1,45 mètre. Son poids varie entre 35 et 50 kg. Mais la différence principale réside dans la longueur des cornes. Ces dernières sont en effet beaucoup plus courtes, mesurant 20–25 cm

Alimentation :Le bouquetin est un animal essentiellement diurne, s’activant avant le lever du soleil et les premières heures du jour, et le soir avant la tombée de la nuit. Le reste du temps, il se prélasse sur des terrasses herbeuses bien exposées au soleil.

Herbivore, le bouquetin peut manger jusqu’à 20 kilogrammes par jour de graminées , légumineuses mais encore de rameaux de genevrier,rhododendrons  ou de mousses et lichens  pourtant difficiles à digérer. Il n’est pas rare de le rencontrer en montagne aux abords des pierres à sel destinées aux troupeaux, sel dont son organisme a besoin et qu’il trouve également dans les schistes.

Le bouquetin boit très peu, se contentant souvent de la rosée du matin.

Au printemps, il se nourrit d’arbustes, tels le noisetier, ou l’aulne vert dont il apprécie les pousses tendres et vertes, les bourgeons et les chatons.

L’hiver, il se nourrit de la rare végétation accessible, et descend des hauts alpages lorsque les conditions météorologiques sont trop difficiles pour offrir suffisamment de nourriture.Le bouquetin est un ruminant de la sous-famille des caprins.

Trois mois après sa naissance, il se dote en effet d’une paire de cornes, lesquelles grandissent tout au long de la vie, leur croissance se ralentissant cependant avec l’âge.

Le bouquetin est un animal polygame.

La période de rut commence début décembre pour se terminer mi-janvier. Les bouquetins mâles et femelles se regroupent.

Au sein de ces troupeaux se crée une hiérarchie. Il y a généralement un mâle dominant par groupe – souvent parmi les plus vieux-, qui s’impose après un combat de cornes, combats rarement violents qui s’échelonnent tout au long de l’année et dont on peut entendre le choc très caractéristique jusqu’à un kilomètre de distance. Le dominant se réserve le droit de saillir la femelle de son choix, de sorte que les mâles plus jeunes ont moins de chance de se reproduire, alors qu’ils se montrent beaucoup plus excités…

La maturité sexuelle des mâles est atteinte vers 18 mois, 2 ans pour les étagnes. Pour les femelles, la meilleure productivité se situe entre 3 et 13 ans avec un maximum aux alentours de 8 ou 9 ans. Les mâles peuvent eux se reproduire jusqu’à l’âge de 16-17 ans et les femelles jusque vers 14-15 ans.

Le mâle en rut a la queue rabattue sur l’échine laissant ainsi éclater la blancheur de son fessier. La femelle, elle, manifeste son désir en frétillant de la queue. Plusieurs coïts ont lieu en quelques heures et les accouplements se déroulent généralement à la tombée du jour ou la nuit.

Après l’accouplement hivernal, la mise bas a lieu généralement vers mi-juin, après 170 jours de gestation, dans un endroit inaccessible. Il naît un seul petit, rarement deux, qui se tient debout dès les premières heures, de sorte que les femelles reprennent leur migration saisonnière au bout d’une semaine. L’allaitement dure de deux à trois mois et les cabris ne sont sevrés qu’à la mi-septembre.

Partie à 2h 30 pm temps beau temps    , retour à 5h  pm  15°Celsius soit 59° Fahrenheit

Publicités

Auteur : alarpad 2

N'ayez jamais peur de la vie, n'ayez jamais peur de l'aventure, faites confiance au hasard, à la chance, à la destinée. Partez, allez conquérir d'autres espaces, d'autres espérances. Le reste vous sera donné de surcroît. Les secrets de la mer Rouge (1931) Henry de Monfreid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s